Nouvelle portabilité du numéro fixe, quel impact pour les clients entreprise ?

Nouvelle portabilité du numéro fixe, quel impact pour les clients entreprise ?

Depuis le 1er octobre 2015, la règlementation du régulateur des télécoms, l’ARCEP (“Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes”), a modifié le mode de fonctionnement des portabilités de numéro fixe en France.

Qu’est-ce qui a changé ce 1er octobre, notamment pour les clients entreprise ?

Le système a été modifié par le régulateur afin de le fiabiliser et de garantir une bonne qualité de portabilité des numéros, afin que le volume de numéros “perdus” pour le client final, soit réduit à sa portion la plus congrue. A ce titre le dispositif mis en place en Octobre 2015 a clairement visé le monde des télécoms d’entreprise, en appliquant à la téléphonie fixe les bonnes recettes mises en place en 2007 pour la téléphonie mobile. En effet, le numéro de téléphone fixe est une donnée d’une importance considérable pour les entreprises, bien plus que pour les particuliers.

Les numéros de téléphone fixe pour une entreprise sont communiqués sur différents supports (cartes de visite, site web, leaflets, affiches publicitaires, …), présents dans les différents annuaires … et surtout dans les répertoires des clients et prospects.

En somme, perdre ses numéros c’est la perte de tout ce capital et surtout beaucoup de travail par la suite pour revenir à la situation de départ. Bref un mauvais moment à tout prix à éviter pour ne pas perdre inutilement son temps pour un entrepreneur qui dit déjà en moyenne manquer de 3h19 par jour pour accomplir toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement de son entreprise.

L’ARCEP a donc mis en place un système dit de RIO, via donc un Relevé d’Identité Opérateur, un numéro à 12 chiffres fournis par l’opérateur-cédant qui permettra ensuite à l’opérateur-repreneur de récupérer correctement le ou les numéros d’appel. Ce système, pour simplifier la gestion des entreprises, est un numéro géré d’opérateur à opérateur, contrairement au monde du Grand Public om le client doit lui-même composer le numéro de serveur vocal 3179 et le fournir à son nouvel opérateur.

Cette nouvelle disposition règlementaire est donc une disposition prise pour améliorer la qualité de service délivrée aux clients, notamment entreprise, est donc une avancée pour le marché des télécoms et va contribuer à minimiser les risques de perte de numéros. Les opérateurs B2B comme leurs  clients entreprise ne peuvent donc que se féliciter de ce nouveau processus de gestion.

Laisser un commentaire

Fermer le menu