espace client   01 79 36 00 00  

GVNO …. de quoi s’agit-il ?

MNO, MVNO, et maintenant GVNO. Les acronymes ne manquent pas dans le monde des télécoms pour tâcher de décrire les différences entre opérateurs.

Depuis les années 90 et la déréglementation du secteur, des opérateurs challengers sont apparus sur le marché des télécoms  afin de le dynamiser en offrant de nouveaux services innovants et de contribuer à la réduction de la facture moyenne des entreprises.

Les MNO (‘Mobile Virtual Operator’) sont les grands opérateurs de réseau nationaux, tels que Orange, SFR ou Bouygues Telecom, détenteurs d’infrastructures sur l’ensemble du territoire, allant des liens cuivre ou fibre ou des antennes radio jusqu’au cœur de réseau. Suite à l’ouverture des marchés à la concurrence les opérateurs MNO ont ouvert l’accès à leurs réseaux à des MVNO, (Mobile Virtual Network Operator), opérateurs virtuels, qui s’appuient sur ces infrastructures pour recomposer leurs propres offres et services. Certains de ces MVNO se sont ensuite enregistrés auprès du régulateur pour ouvrir leur propre data center et ainsi gérer leurs plateformes de services IP (Voip, communication unifiée, call center application, …).

En parallèle de ces évolutions règlementaires, des évolutions technologiques ont vu le jour et le marché s’en est vu complétement chamboulé. Des métiers autrefois si distincts, tels que la monétique, la vidéo-surveillance, le stockage de données, ou encore la téléphonie fixe ont été amenés à converger autour de la notion d’IP. En effet, là où auparavant il était nécessaire de souscrire des abonnements différents pour appeler, pour émettre des interrogations bancaires pour ses transactions cartes bleues ou pour assurer la télésurveillance de ses locaux, aujourd’hui tout transite par le même lien Adsl, Sdsl, Fibre optique voire même 3G ou 4G.

Dès lors, un seul et même fournisseur expert en solution IP, en capacité de déployer des liens Adsl, VdsL, Sdsl ou Fibre optique devient totalement légitime pour prendre en charge l’intégralité des services de monétiques (terminaux de paiement électronique), la téléphonie, l’accès à internet, le WiFi, la vidéosurveillance, le mobile ou encore le cloud (stockage de document, sauvegarde de document, webcollaboration, ..). Le fournisseur devient alors un partenaire clé pour toutes les TPE / PME dont la gestion des ces outils n’est évidemment pas le cœur de métier. C’est l’interlocuteur unique : un seul numéro et une connaissance accrue des politiques de ses clients. C’est l’opérateur global de services, qu’il détient en propre ou qu’il manage pour les TPE / PME … c’est le Global Virtual Network Operator (GVNO).

Les acteurs les plus adaptés à cette catégorie d’opérateur sont les entreprises dont l’activité repose sur l’utilisation quotidienne de l’un de ces usages définis plus haut (téléphonie d’entreprise, standard téléphonique, mobile, monétique, vidéosurveillance, cloud) mais qui souhaite externaliser la gestion de tous ces outils auprès d’un expert. Il s’agit des entreprises de 5 à 100 salariés, voire dans certains cas des entreprises de plus grande taille. Le GVNO est l’un des piliers d’une transformation digitale réussie pour les TPE / PME, moins bien armées que leurs homologues ETI ou Grands Comptes mais qui ont pourtant des besoins très similaires.

Laisser un commentaire

Fermer le menu