webleads-tracker

 Qu’est-ce que la Worktech ? - Digimium

 Qu’est-ce que la Worktech ?

Worktech

Depuis l’avènement d’Internet et des technologies qui en dépendent, nous assistons à une transformation et une mutation du monde du travail ainsi que de ses acteurs. Par exemple, vous connaissez sans doute les biotech, vous avez peut-être entendu parler des Fintech: des startups qui réinventent la finance à l’aide des technologies. Parfois en bousculant les acteurs établis du secteur. Ce terme “tech” est finalement applicable à tout secteur d’activité à compter du moment où l’on peut y introduire une technologie digitale qui apportera un changement réel voir marqué à ce que l’on connaît déjà. Penchons-nous sur le terme de Worktech, sa définition, ses attributs, ses apports dans le monde du travail et les acteurs concernés.

 

Comment définir la worktech et ce qu’elle englobe (Workplace, Digital Workplace, les outils digitaux…) ? Et quels sont ses apports pour une entreprise et ses collaborateurs ?

 

La worktech désign l’ensemble des acteurs qui vont mettre en place de nouveaux outils, de nouvelles approches, afin d’accompagner les mutations en cours sur le marché du travail. 

 

Nous allons, dans le cas présent, nous pencher à l’approche suivante, qui définit la worktech comme un ensemble d’outils digitaux mis à disposition des collaborateurs afin d’améliorer leur productivité et les aider dans certains cas à mieux réaliser leur travail.

 

Prenons le cas de la Digital Workplace. Nous pouvons le définir comme un environnement de travail numérique, accessible à tout collaborateur au bureau comme en mobilité, qui va rassembler un ensemble d’outils, différents selon le métier, dont l’objectif est de faciliter le travail au quotidien du salarié et répondre à ses besoins.

 

Ces outils répondent à plusieurs changements dans les façons de travailler : les salariés sont davantage en interaction entre eux ou avec des fournisseurs, clients, et la rencontre physique tend à se réduire pour des questions de coûts, de déplacements, voir d’écologie.

 

Également, nous assistons de plus en plus dans nos sociétés, à un assouplissement de la présence en entreprise de ses salariés : les entreprises privilégient de plus en plus des solutions de travail dites “souples”, tel que le télétravail ou bien encore le flex-office, en effet, il est difficile à l’heure actuelle d’obliger ses salariés à être présents à 100% du temps, à cause de plusieurs éléments : la mobilité accrue des travailleurs, la conciliation vie professionnelle – vie privée, les éventuels soucis de transports ponctuels, etc. 

Un salarié à qui l’on fait confiance, équipé en conséquence, via des outils adaptés, et donc sollicité et concerné dans son travail, se sentira en confiance au sein de son entreprise et sera davantage productif. Cette notion de télétravail peut également servir à décharger financièrement et juridiquement les entreprises lors d’arrêts maladies, par exemple. 

 

Au sein de ces nouveaux espaces de travail digitaux, la problématique réside cependant dans la distribution de l’information et la multiplication potentielle de nombreux outils de collaboration : l’idée est de ne pas surcharger le collaborateur, mais aussi de centraliser les moyens d’échanges afin de limiter la perte d’information, qui peut survenir si l’on multiplie les canaux d’échanges ; des solutions, alliant téléphonie, de la visioconférence, audioconférence, partage d’écran, envoi de fichiers et messagerie instantanée existent et rationnalisent vos outils entre vos collaborateurs, comme avec des interlocuteurs externes à votre société.

 

Quelques exemples d’acteurs, et d’utilisations possibles, de la fintech à la worktech

 

Prenons tout d’abord l’exemple des entreprises de la fintech, qui a révolutionné le monde de la finance, tant dans son fonctionnement que les possibilités qu’elle offre.

 

Nous pouvons évoquer les Fintech BtoC, qui se rapprochent du consommateur finale (Lydia, Leetchi, etc.) via des applications mobiles et des automatisations de transfert d’argent. 

Dans le BtoB, nous pouvons citer par exemple Kantox, qui facilite le transfert de devises en ligne entre PME et grands comptes.

 

Il existe bien d’autres modèles économiques de fintech, cependant, on retrouve à chaque fois un point commun entre ces acteurs : la mise en place d’outils digitaux, des interfaces friendly, des automatisations… 

 

Dans le domaine de la worktech et plus spécifiquement de la digital workplace, de jeunes startups développent des outils et les mettent à disposition des professionnels afin d’améliorer leur environnement et façons de travailler.

Nous pouvons prendre l’exemple de Jalios, qui met en place des solutions de Digital Workplace, qui est un environnement numérique où chaque collaborateur accède quotidiennement, selon ses rôles, aux informations, aux connaissances, aux applications et aux personnes pour travailler ensemble efficacement.

 

D’autres outils, tournés résolument RH, comme les chatbots de recrutement, les modules de formation et de suivi des candidats existent également en ce sens.

 

Digimium fait parti intégrante de ce monde de la worktech, grâce à nos outils de téléphonie et de collaboration dans le Cloud, qui rapprochent les collaborateurs malgré la distance et unifient les outils de travail (visioconférence, audioconférence, transfert de fichiers, messagerie instantanée, partage d’écrans…) : nous pouvons prendre l’exemple de la solution Webex by Cisco (Calling & Meeting & Teams), qui va permettre à une entreprise de facilement piloter ses outils de téléphonie, de collaboration et d’administration en interne comme en externe. 

 

Nos équipes se chargent de l’intégration pour vous. Prenez contact dès à présent avec nos équipes et demandez nous une démo !

Pour terminer, nous pouvons aujourd’hui définir 4 grands axes qui expliquent le développement et l’explosion des worktech :

  • Employabilité : Mettre en place les meilleurs outils afin de recruter des salariés, et surtout, de leur fournir des outils efficaces et adaptés, afin de garder les talents dans ses effectifs
  • Le futur du travail de demain : les travailleurs sont de plus en plus distants, le télétravail tend à se banaliser, et surtout, la génération des millenials, très technophile, arrive sur le marché du travail et ne jure très souvent que par les nouvelles technologies.
  • La présence grandissante des SoftWare : ils deviennent indispensables en entreprise et interviennent sur toute la chaîne du fonctionnement d’une entreprise ; il convient donc de disposer des outils adaptés à ces utilisations.
  • La gestion du personnel et des compétences : un environnement ”Worktech friendly” permet aux managers d’améliorer la gestion de leurs équipes et facilite la mise en lumière des compétences de chacun, et donc leur exploitation au profit de l’entreprise.

 

Il est important de bien intégrer ces solutions de Worktech, afin qu’elles ne se retournent pas contre les collaborateurs et desservent l’entreprise et ses activités. Voici les éventuels risques à éviter :

  • multiplier les outils, en oubliant de former ses équipes ou sans y trouver un réel apport pour l’activité, entraînant une perte d’efficacité
  •  confondre l’humain et la technologie, il est nécessaire de ne pas déshumaniser le travail des collaborateurs à travers des outils de ce type.

 

Digimium, se veut acteur de votre transformation digitale et accompagnateur de la mise en place de ces workplace : nous avons la certitude que la définition du projet, la formation à l’utilisation et le suivi sont les éléments clefs de la réussite et de la bonne intégration de nos solutions de Communications Unifiées chez nos clients. Vous pouvez nous contacter pour discuter de vos projets, nous réalisons des audits gratuits au sein de vos établissements, n’attendez plus !

 

Sources

What is Worktech ? 

Venture Capital Investment in WorkTech is Booming

Explore the future of work and workplace 19’ 

Explore the future of work and workplace 18’

C’est quoi une Fintech ? 

L’intranet c’est fini, place à la digital workplace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *