La loi MIFID II : ce qu’il faut retenir

La loi MIFID II : ce qu’il faut retenir

 c’est l’entrée en vigueur, depuis janvier 2018, de “MIFID II”.

Le compte à rebours est lancé. La directive européenne concerne les produits d’investissements et vient renforcer sa petite soeur (actions, obligations et fonds de placements) du monde financier.

Le compte à rebours est lancé pour les professionnels du secteur financier… Nous vous expliquons

Que vous soyez un « private banking » ou une PME, le rôle de la loi “MIFID II” est d’assurer une protection supplémentaire pour tout investisseur, grâce à des règles et procédures plus strictes. L’objectif étant de renforcer et de tracer les négociations des marchés financiers, par une meilleure transparence des étapes, de vente du produit.

Les acteurs de la finance recevront des conseils plus pertinents et indépendants, et  bénéficieront d’une meilleure transparence concernant les coûts. Du côté des institutions, le personnel sera davantage formé sur les différents produits.

Concernant les conversations téléphoniques & communications électroniques, des règles plus strictes seront appliquées et la traçabilité deviendra une information majeure dans les transactions.

Des écoutes téléphoniques ? Ce point mérite une explication : Les conversations téléphoniques, aussi bien, sur les appels entrants que sur les appels sortants, ont valeur de preuve pendant toute la durée de l’archivage, et permettent, d’éviter tout type d’abus.

Vos échanges, ayant trait à une prestation de service ou étant en relation avec la réception, la transmission et l’exécution d’ordre d’un client et au nom d’un client, seront désormais stockées.

Sont concernées, toutes les transactions et les actions ayant pour but de réaliser la souscription d’un produit ou d’un service. Les appels ne sont pas les seuls concernés, la loi s’applique également aux SMS, chat, vidéos… etc. et concerne,  les agents en free-lance, les employés et les agents commerciaux.

Cette nouvelle loi, implique que les entreprises s’adaptent  à la norme, en faisant évoluer leurs outils et logiciels de communication.  Plusieurs professionnels ont mis en évidence la solution parfaite :

Le standard téléphonique virtuel :

A première vue il répond parfaitement aux critères d’ajustement, et vient nettement améliorer la fluidité et la flexibilité des communication avec les clients, ainsi que l’organisation en interne. En lien avec les nouveaux modes de travail de mobilité, flex office ou tout simplement home office, un professionel peut désormais avoir accès à son standard téléphonique virtuel de n’importe où. Sachant que l’évolution technologique amène les PABX à migrer vers le cloud, ce nouveau réseau casse les codes géographique des RTC.

La solution de communication unifiée :

DIGIMIUM vient répondre à cette nouvelle régulation, en faisant évoluer vos outils de collaboration vers ces nouvelles normes, et développe pour Cisco en France, ce nouveau type de réseau.

En outre, la nécessité  aujourd’hui pour ces institutions, est d’intégrer la bonne solution vis à vis de cette règle d’enregistrement, mais aussi, d’englober une nette amélioration des nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Fermer le menu